Nos actualités

 
Fév
27
mer
Le nombre d’or, conférence de Guy Quintrie-Lamothe @ Salle de la Gornière
Fév 27 @ 18 h 30 min – 20 h 15 min
Mar
13
mer
La Chine, un grand défi de l’humanité, conférence de Claude Chancel @ Salle de la Gornière
Mar 13 @ 18 h 30 min – 20 h 15 min

Claude Chancel, professeur honoraire, spécialiste de la Chine, expose le défi que peut être ce pays pour l’humanité.

Mar
27
mer
Politique américaine, guerre froide et conquête de l’espace, conférence de Jacques Dufour @ Salle de la Gornière
Mar 27 @ 18 h 30 min – 20 h 15 min

Après la chute du 3e Reich en 1945, Soviétiques et Américains font la course pour récupérer en Allemagne, matériel, fusées V2, plans, mais aussi ingénieurs et savants. Si ces scientifiques sont rapidement mis au travail à l’Est, en revanche aux Etats-Unis ils étudient dans la quasi indifférence des dirigeants politiques. Même avec le support des scientifiques américains, ni le président, ni le Congrès ne voient l’intérêt de conquérir l’Espace. Il faudra les succès répétés de l’URSS – premier satellite  Spoutnik , premier être vivant en orbite, la chienne Laïka, premier homme dans l’Espace, Gagarine – pour que le jeune président Kennedy et son entourage prennent conscience de l’intérêt stratégique de la conquête spatiale et de son impact sur l’opinion. Kennedy va alors réaliser un virage à 180° et lancer un défi au monde soviétique en attribuant des milliards de dollars à la recherche spatiale. Un formidable élan technologique qui, en moins d’une décennie, permettra à douze enfants de l’Oncle Sam de fouler le sol lunaire.

Le conférencier nous explique par le détail les étapes qui, à l’issue du second conflit mondial, ont conduit les Etats-Unis sur le chemin de la Lune. Et comment les Ayatollahs ont indirectement sauvé la Navette.

Avr
10
mer
Deux aventurières poitevines au Canada dans le 19ème siècle, conférence de Bernard Pelisson @ Salle de la Gornière
Avr 10 @ 18 h 30 min – 20 h 15 min
Avr
24
mer
L’astrophotographie, conférence de Xavier Debeerst @ Salle de la Gornière
Avr 24 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min

Dès 1840, les premières photos astronomiques sont réalisées. L’astrophotographie est utilisée comme un outil pour améliorer l’observation et la recherche astronomiques. L’histoire de l’astrophotographie retrace le travail des astronomes qui ont œuvré pour améliorer la compréhension des objets qui composent l’Univers.

Xavier DEBEERST, collectionneur de télescopes, astrophotographe, diplômé de l’Académie des Beaux-Arts de Gand (Belgique), associé à l’Université de Tucson en Arizona, nous fait partager sa passion pour l’observation du ciel. Il nous explique comment cette technique a permis de révéler sur des plaques de verre, de gélatine, puis sur des capteurs électroniques ce que l’œil ne peut observer et  comment ces images ont pu faire progresser l’Astronomie.

Mai
15
mer
Les origines de la guerre d’Indochine (1940-1946), conférence du général Jean Elie @ salle de la Gornière
Mai 15 @ 18 h 30 min – 20 h 00 min
Mai
24
ven
Une soirée en Préhistoire, autour des mégalithes, par le musée du Grand-Pressigny @ Théâtre Blossac
Mai 24 @ 19 h 00 min – 21 h 00 min

Au cours de cette soirée au théâtre Blossac, deux passionnés du musée de la Préhistoire du Grand-Pressigny, interviendront avec :

  • une conférence « De Lucy aux bâtisseurs de mégalithes, une brève histoire de l’homme » par Michel Philippe, archéologue et chercheur associé au CNRS, directeur du musée,
  • une présentation du livre « Mégalithes autour du Grand-Pressigny » par Jacques Lemaistre, préhistorien amateur, membre de l’association des Amis du musée.
Juin
6
jeu
Les Celtes, les Gaulois et les Francs, conférence de Jean-Louis Brunaux @ Salle de la Gornière
Juin 6 @ 18 h 30 min – 20 h 15 min

Jean-Louis Brunaux, ingénieur général des Eaux et Forêts, présente les civilisations et les modes de vie de nos ancêtres.

Historique

La Société des Sciences de Châtellerault est une association, loi 1901, fondée le 9 décembre 1956, déclarée le 1er mars 1957 et reconnue d’intérêt général en 2015.
A l’origine « Société de Sciences Naturelles de Châtellerault », elle prend son appellation actuelle en 1962 en élargissant ses domaines d’activités.
Outre la botanique, elle s’intéresse, dès 1963, à l’archéologie avec la conduite de fouilles sur le théâtre gallo-romain de Vieux-Poitiers à Naintré (Vienne), puis en 1969, à l’histoire, et enfin, en 2005, à l’astronomie.
En 2017, après 60 ans d’existence, la Société des Sciences de Châtellerault comprend 4 sections : Nature, Histoire, Astronomie, Architecture et Patrimoine. Cette dernière englobe, depuis 2015, l’ancienne section Archéologie. Depuis 1985, son siège est à l’ancienne école Henri Denard, au 48 rue Arsène et Jean Lambert.

Le bâtiment qui abrite la Société des Sciences.

Le conseil d’administration

Selon les statuts et le règlement intérieur de 2011, un conseil d’administration, composé au plus de 24 membres (élus par l’Assemblée Générale Ordinaire pour 3 ans avec un tiers renouvelable), assure la gestion, la direction et l’administration de la Société.

L'assemblée générale de 2016 de la Société des Sciences.
Assemblée générale de 2016

Un bureau, élu en son sein pour un an, comprend un président, un ou plusieurs vice-présidents, un trésorier et son adjoint, un ou plusieurs secrétaires. Un directeur de publication, un président et, si nécessaire, un adjoint par section, s’y ajoutent par nomination.

Réunion du conseil d'administration du 9 mai 2017.
Réunion du conseil d’administration du 9 mai 2017
error: Content is protected !!