Nos actualités

 
Jan
26
mer
La place de l’hydrogène dans la transition énergétique, conférence de Christophe Coutanceau @ salle de la Gornière
Jan 26 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min

Méthodes de production de l’hydrogène décarboné

 

Le plan hydrogène français ambitionne de décarboner l’industrie et la mobilités lourdes (bus, camions, train, etc.). Or actuellement, 96 % de l’hydrogène produit sur terre provient de ressources fossiles et n’est donc pas neutre en carbone. L’électrolyse de l’eau peut être une technologie de production propre d’hydrogène selon la source primaire d’énergie utilisée. Mais quels avantages et inconvénients offre-t-elle par rapport à d’autres méthodes classiques ou en développement ?

Christophe Coutanceau, professeur à l’Université de Poitiers, co-responsable de l’équipe MédiaCat (Catalyse et Milieux non-conventionnels) de l’IC2MP (Institut de Chimie des Milieux et Matériaux de Poitiers), co-responsable de l’axe « Applications stationnaires » de la Fédération Hydrogène (FRH2) du CNRS, chargé de Mission à la Cellule Energie de CNRS et membre de l’Annex 31 (Piles à combustible basse température) à l’Agence Internationale de l’Energie (représentant français).

Jan
29
sam
Assemblée générale des adhérents de la Société des Sciences de Châtellerault @ salle de la Gornière
Jan 29 @ 10 h 00 min – 13 h 00 min
Fév
9
mer
L’histoire de l’élevage caprin en Touraine, conférence de Pierre Desbons @ salle de la Gornière
Fév 9 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min
Fév
23
mer
Cadrans solaires de Grand Châtellerault, conférence par Michel Royer et Jacques Dufour @ salle de la Gornière
Fév 23 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min

Près de quatre millénaires avant que n’apparaissent les horloges, les cadrans solaires ont silencieusement indiqué l’heure.

Leur développement va se poursuivre jusqu’aux premiers siècles de notre ère. Puis ces instruments et leur usage vont entrer dans une sorte de léthargie qui va durer une quinzaine
de siècles. Le Moyen Age oubliera l’art de la gnomonique.

Il faudra attendre les XVIIe et XVIIIe siècles pour raviver l’intérêt. C’est l’époque où renaissent la littérature, l’astronomie, les sciences.

Les conférenciers nous font découvrir l’histoire de ces instruments, ainsi que quelques cadrans remarquables de Grand Châtellerault, et plus particulièrement un très rare et très original cadran à réflexion caché près de l’église de Saint-Sauveur.

Mar
9
mer
Gustave Trouvé, ingénieur électricien et inventeur français du XIXe siècle, conférence de Gilbert Jamois @ à déterminer
Mar 9 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min
Mar
23
mer
La congrégation de Picpus dans le Châtelleraudais, conférence de Jean-Marie Bardin @ salle de la Gornière
Mar 23 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min
Avr
13
mer
Les peintures murales gothiques, conférence de Claudine Landry-Delcroix @ salle de la Gornière
Avr 13 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min
Mai
11
mer
Les jardins d’Alphand, conférence de Sylvie Depondt @ salle de la Gornière
Mai 11 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min
Juin
8
mer
Hortense Thayer-Bertrand : de Sainte-Hélène à la légende napoléonienne, conférence de Lucien Lacour @ salle de la Gornière
Juin 8 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min

Historique

La Société des Sciences de Châtellerault est une association, loi 1901, fondée le 9 décembre 1956, déclarée le 1er mars 1957 et reconnue d’intérêt général en 2015.
A l’origine « Société de Sciences Naturelles de Châtellerault », elle prend son appellation actuelle en 1962 en élargissant ses domaines d’activités.
Outre la botanique, elle s’intéresse, dès 1963, à l’archéologie avec la conduite de fouilles sur le théâtre gallo-romain de Vieux-Poitiers à Naintré (Vienne), puis en 1969, à l’histoire, et enfin, en 2005, à l’astronomie.
En 2017, après 60 ans d’existence, la Société des Sciences de Châtellerault comprend 4 sections : Nature, Histoire, Astronomie, Architecture et Patrimoine. Cette dernière englobe, depuis 2015, l’ancienne section Archéologie. Depuis 1985, son siège est à l’ancienne école Henri Denard, au 48 rue Arsène et Jean Lambert.

Le bâtiment qui abrite la Société des Sciences.

Le conseil d’administration

Selon les statuts et le règlement intérieur de 2011, un conseil d’administration, composé au plus de 24 membres (élus par l’Assemblée Générale Ordinaire pour 3 ans avec un tiers renouvelable), assure la gestion, la direction et l’administration de la Société.

L'assemblée générale de 2016 de la Société des Sciences.
Assemblée générale de 2016

Un bureau, élu en son sein pour un an, comprend un président, un ou plusieurs vice-présidents, un trésorier et son adjoint, un ou plusieurs secrétaires. Un directeur de publication, un président et, si nécessaire, un adjoint par section, s’y ajoutent par nomination.

Réunion du conseil d'administration du 9 mai 2017.
Réunion du conseil d’administration du 9 mai 2017
error: Content is protected !!