Calendar

Juil
31
sam
Participation à la journée « objectif Lune » au Grand Atelier, musée d’art et d’industrie @ Le Grand Atelier, musée d'art et d'industrie
Juil 31 @ 15 h 00 min – 22 h 30 min

Le Grand Atelier, Musée d’art et d’industrie de Châtellerault vous propose une journée évènement :

« OBJECTIF LUNE »

Le 31 juillet 1971, la Jeep Lunaire roulait pour la première fois dans le cadre de la mission Apollo15. Cette année elle fête des 50 ans !

En écho avec la reconstitution de l’astromobile présentée dans nos collections, animations et conférences seront proposées en partenariat avec l’Espace Mendès-France et la Société des Sciences.

– MISSION LUNE : de 15h00 à 17h00 (pour les 8-12 ans) La Lune est le seul astre du ciel à être facilement observable : au cours du temps elle nous présente des phases différentes, avec une lunette ou un télescope il est possible de voir des reliefs notamment des cratères . C’est aussi le seul astre en dehors de la terre, où l’humanité s’est posée. Découvrons ou redécouvrons notre satellite naturel et les étapes de son exploration, notamment des missions Apollo.

– LA LUNE ET L’IMAGINAIRE : de 17h00 à 18h30 (pour les 6-8 ans) La Lune a très souvent inspiré notre imaginaire et elle est à l’origine de plusieurs histoires, avec parfois des invraisemblances.

– CONFÉRENCE : « DES ROUES SUR LA LUNE ET SUR MARS » à 20h30

Il y a juste 50 ans, le 31 juillet 1971, l’équipage d’Apollo XV conduisait pour la première fois un véhicule sur le sol lunaire. Deux autres missions vont suivre, elles aussi équipées d’un véhicule d’exploration. Ces jeeps lunaires allaient décupler les capacités d’exploration des astronautes en leur permettant de parcourir une trentaine de kilomètres lors de chaque mission. Un changement significatif par rapport aux premières missions qui n’étaient que pédestres.

Sur la planète Mars, en un quart de siècle, six robots équipés de roues ont été déposés. Pilotés depuis la Terre, trois d’entre eux qui totalisent plus de 71 km parcourus sur la planète rouge, ont aussi permis de multiplier les recherches.

Le conférencier, Jacques Dufour, nous fait partager leurs résultats, nous livre les dernières nouvelles de ces explorations et les ambitions de la mission PERSEVERANCE en cours pour rechercher les traces d’une vie passée sur Mars.

Sep
8
mer
Mémoires d’un orphelin arménien, conférence du général Jean-Michel Bilemdjian @ Salle de la Gornière
Sep 8 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min

Pour la reprise de ses conférences en septembre 2021, la Société des Sciences a retenu le thème du génocide arménien au début du XXème siècle.

Le Général Jean-Michel Bilemdjian , officier Saint-Cyrien  qui a, entre autres, dirigé de nombreuses missions extérieures au Proche-Orient, retracera l’histoire du génocide arménien d’avril 1915, à travers le témoignage exceptionnel de Karnig Panian, confronté à l’âge de 5 ans à l’horreur  de ce génocide et envoyé dans un orphelinat près de Beyrouth avec plus de 1 000 enfants   où des méthodes inhumaines essaieront  de leur faire oublier leur pays natal , leur langue et leur culture.

La résistance et la volonté de survie de ces très jeunes garçons sont exemplaires et, malgré le décès de 300 enfants, les orphelins seront libérés en 1918 de la barbarie turque.

Ce sujet devrait captiver l’auditoire de la Société des Sciences, mais aussi particulièrement les élèves de 3ème et 1ère dont le programme d’histoire évoque ce génocide.

Présentation obligatoire du pass sanitaire.

Sep
18
sam
Participation aux Journées Européennes du Patrimoine @ Eglise Saint Jean l'Evangéliste
Sep 18 @ 14 h 00 min – 18 h 30 min

Après une courte histoire de l’église, les visiteurs sont invités à découvrir les vitraux historiés et la cloche russe lors d’une visite commentée, assurée par des guides amateurs de la Société des Sciences de Châtellerault.

Un questionnaire sera proposé au jeune public. Il portera sur l’identification des personnages de l’église (vitraux et statues) grâce à la représentation de leurs symboles et attributs. 

 

 

Groupes de 5 maximum pour la montée à la cloche,

inscriptions sur réservation au 06 82 14 31 21

Rdv à l’église, place de la République 

Présentation obligatoire du passe sanitaire

Sep
19
dim
Participation aux Journées Européennes du Patrimoine @ Eglise Saint Jean l'Evangéliste
Sep 19 @ 14 h 00 min – 18 h 30 min

  Après une courte histoire de l’église, les visiteurs sont invités à découvrir les vitraux historiés et la cloche russe lors d’une visite commentée, assurée par des guides amateurs de la Société des Sciences de Châtellerault.

Un questionnaire sera proposé au jeune public. Il portera sur l’identification des personnages de l’église (vitraux et statues) grâce à la représentation de leurs symboles et attributs. 

Groupes de 5 maximum pour la montée à la cloche,

inscriptions sur réservation au 06 82 14 31 21

Rdv à l’église, place de la République 

Présentation obligatoire du passe sanitaire

Sep
22
mer
Les beaux jours d’Angles, la lingerie Lecomte-Tissier, conférence de François et Nadia Bigot @ Salle de la Gornière
Sep 22 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min

 Les conférenciers

Après des études d’histoire, Nadia Bigot Baleh a poursuivi ses recherches pour un D.E.A. sur les Infirmières visiteuses, qui témoignent de son intérêt pour les XIXe et XXe siècles. Elle a dirigé la bibliothèque de l’Institut du Travail Social de Tours.  Elle est co-présidente du CCHA.

François Bigot, sociologue, a fondé à Tours le Laboratoire d’Etude Recherche et Formation en Action Sociale, une scoop qu’il a dirigé jusqu’en 2007. Sa thèse pour un doctorat a porté sur « Les enjeux de l’assistance à l’enfance : Etude des configurations et mutations depuis 1811 à partir d’un département nourricier (Loir-et-Cher) ». Il est actuellement président de l’association VGCA (Vals de Gartempe Creuse Anglin – Patrimoine et développement) qui œuvre à la connaissance et à la valorisation du patrimoine.

François Bigot et Nadia Bigot-Baleh habitent à Vicq-sur-Gartempe.  Leur intérêt pour le patrimoine local les a conduits à s’intéresser une activité artisanale qui a été très importante à Angles-sur-l’Anglin et dans les villages alentours : la broderie à fils tirés, connue sous le nom de « jours d’Angles ».

 La conférence 

La conférence présentera un siècle de jours d’Angles, à travers l’histoire de la lingerie Lecomte-Tissier. Cette entreprise familiale, héritière d’une activité textile séculaire, va se développer dans l’entre-deux-guerres. Les descendants vont continuer et confirmer les talents artistiques de la famille. Cette histoire s’appuie sur des archives familiales inédites, préservées et communiquées par Hélène Brunet-Lecomte.

Un personnage s’impose, celui de son grand-père, Médéric Lecomte. Celui-ci a contribué au rayonnement de la fabrique de « lingerie à jours d’Angles » et à la promotion du village.

Cette lignée familiale n’est pas la seule responsable de la renommée des jours d’Angles, mais elle y a largement contribué.

Présentation obligatoire du passe sanitaire. 

Oct
13
mer
Alcide d’Orbigny, de l’Amérique du Sud au Poitou, conférence de Pascal Auger @ Salle de la Gornière
Oct 13 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min

Alcide d’Orbigny (1802-1857) est un voyageur naturaliste dont la famille s’est installée à la Rochelle. Sa carrière commence quand le Muséum d’Histoire Naturelle de Paris lui confie une mission  en Amérique du Sud destinée à compléter les connaissances et collections naturalistes sur ce continent. Il visite de nombreux pays notamment la Bolivie. À partir de 1840, il amplifie ses travaux de paléontologie et publie un ouvrage de renommée mondiale « La Paléontologie française ». Chercheur infatigable, il définit pour le Jurassique et le Crétacé des stratotypes ou coupes géologiques de référence : le Toarcien observable notamment près de Thouars (Deux Sèvres), le Turonien (en Touraine) pour le Tuffeau sur lequel s’ancre notre région. Ses nombreuses découvertes et travaux sont les fondamentaux de la géologie stratigraphique moderne. Il devient le premier professeur de paléontologie du Muséum d’Histoire naturelle de Paris.

Passionné de géologie, paléontologie et histoire des sciences, Pascal Auger propose de découvrir la vie passionnante de ce naturaliste et l’impact de ses recherches sur notre territoire.

 

Présentation obligatoire du passe sanitaire.

Oct
27
mer
De la vie sur Mars ? conférence de Jacques Dufour @ Salle de réunion de la Gornière
Oct 27 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min

En un demi-siècle, cinq sondes fixes et six robots équipés de roues ont réussi à se poser sur la planète Mars. Pilotés depuis la Terre, trois d’entre eux totalisant plus de 73 kilomètres parcourus sur la planète route, ont permis de multiplier les recherches. La dernière mission de la NASA explore le delta d’un fleuve asséché qui a pu être propice à l’apparition de la vie.

Le conférencier nous fait partager leurs résultats, nous livre les dernières nouvelles de ces explorations et les ambitions de la mission PERSEVERANCE en cours pour rechercher des traces d’une vie passée sur Mars.

Présentation obligatoire du passe sanitaire.

Nov
10
mer
L’insondable mystère de l’origine des plantes à fleurs, conférence d’Eric Depré @ Salle de la Gornière
Nov 10 @ 18 h 30 min – 20 h 00 min

Eric Dépré prospecte depuis 46 ans. Il a réuni une collection de fossiles du Jurassique et du Crétacé de notre région et du monde d’environ 15000 spécimens dont certains ont fait l’objet d’une trentaine d’expositions. Sa passion de la paléontologie l’a conduit à réaliser une soixantaine de conférences.

Dans les gisements du Crétacé de Charente Maritime ses découvertes de végétaux fossiles et d’ambres contenant des insectes l’ont amené à cosigner treize articles scientifiques et à voir son nom donné à six de ses découvertes. La conférence présentée permet de faire un voyage dans le temps notamment dans notre région par le biais d’une forêt engloutie il y a 100 millions d’années.

Eric Dépré est un passionné. Depuis l’âge de 9 ans où il a découvert ses premiers fossiles jurassiques dans le potager familial, il parcourt notre région avec son père à la recherche de fossiles. En près de 46 ans de prospection, il a réuni une riche collection de fossiles du jurassique et du Crétacé de notre région avec une prédilection pour les ammonites. Des échanges et ces recherches lui ont ensuite permis de constituer une collection riche d’environ 12 000 spécimens provenant du monde entier.

Ces collections ont fait l’objet de plus d’une trentaine d’expositions thématiques, dont certaines ont marqué le public notamment celles faites à l’aquarium de la Rochelle en 2006, sur le thème «  lagons du Jurassique et du Crétacé » en 2009 sur les poissons fossiles en 2012 «Ammonites, traces de vie chefs-d’œuvre du temps » , 2014,2015 « Fossiles, de la curiosité à la science » en partenariat avec le Muséum d’histoire naturelle de La Rochelle et le muséum d’Angoulême et 2019 « Au temps des mammouths » Musée des tumulus de Bougon (Deux-Sèvres). Ces expositions permettent à E. Dépré de faire partager sa passion à un large public.

Eric DEPRE a également mis sa très riche connaissance des sites fossilifères de notre région au service des paléontologues professionnels et collabore depuis plusieurs années avec Didier Néraudeau professeur à l’université de Rennes et directeur du laboratoire de paléontologie de cette université. Ses découvertes de végétaux fossiles uniques au monde du Crétacé en Charente maritime l’ont amené à collaborer avec Bernard Gomez du laboratoire de paléobotanique de l’université de Lyon. Ses recherches lui ont valu de cosigner 13 articles scientifiques et suprême consécration de voir son nom donné à 6 de ses découvertes : une plante, le plus vieux des Lauracées Eucalyptolaurus depreii et 5 insectes. La libellule Enigmaeshna deprei qui a permis aux spécialistes de créer une nouvelle famille. Paralboscelio deprei une guêpe parasite fossiles. Gratshevbelus erici le seul charançon fossile trouvé à ce jour au monde, ainsi que deux termites ancestraux Syagriotermes salomeae et Santonitermes chloeae dédiés à ses deux filles.il découvre la première plume de dinosaure de grande taille en France ainsi que les deux premiers œufs de requins fossiles sur le territoire français. Nombreuses sont ces découvertes déposées dans les musées de France et étrangers ou universités : Muséum d’histoire naturelle de Paris, La Rochelle, Angoulême, Le Mans, Universités de Lyon, Rennes, British muséum, Muséum de Reykjavik (Islande), Berlin, USA.

Les échantillons de plantes et d’ambres contenant des insectes collectés par Eric Dépré dans les gisements du Crétacé supérieur de Charente maritime sont ainsi étudiés par de nombreux laboratoires mondiaux (USA, Allemagne, Espagne) et ont fait l’objet, à ce jour, de 20 publications scientifiques. Ils permettent aux paléontologues de mieux connaitre cette période cruciale de l’histoire de la terre qui a vu se développer une co-évolution entre plantes à fleurs et insectes.

Eric DEPRE a co-réalisé trois films avec Léon Damour et Pierre Miramand : « Sur les pas d’Alcide D’Orbigny », « De l’ile d’Aix à Angoulême : à la recherche de la forêt engloutie par la mer, il y a 100 millions d’années » le troisième « Un voyage de 350 Millions d’années dans l’histoire de la région Picto-Charentaise », présenté lors de nombreuses conférences données aussi bien à la Rochelle, Angoulême, Angers. De nombreuses publications ont consacré des articles à Eric DEPRE depuis le Mensuel de l’INRA jusqu’au journal « La Recherche », et aux « Comptes Rendus de l’Académie des Sciences de Paris » des journaux scientifique Allemands, Américains ou Anglais et deux journaux de vulgarisation… au Québec !

Le 3 Octobre 2010 il reçoit le prix de la Mer de l’Académie de Saintonge par M-D MONTEL réalisatrice de film documentaires.

Nov
24
mer
La symbolique du parc et du château de Versailles, conférence de Guy Quintrie Lamothe @ Salle de la Gornière
Nov 24 @ 18 h 30 min – 20 h 45 min
error: Content is protected !!