Calendar

Fév
12
mer
De l’éthique militaire à l’éthique…, conférence du général Benoît Royal @ Salle de la Gornière
Fév 12 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min

Le sacrifice récent de deux membres des forces spéciales de nos armées pour libérer deux otages fait écho au choix émouvant du Lieutenant-colonel Beltrame un an auparavant de se mettre en danger pour sauver une jeune femme. Ce genre de décision n’est pas le fruit d’une soudaine inspiration, mais illustre les valeurs éthiques et morales sur lesquelles ces hommes ont fondé leur mode de vie depuis des années. Ils ont donné du sens à leur vie professionnelle dans un engagement altruiste qui a été jusqu’au sacrifice de leur vie.

Le général (en retraite) Benoit Royal vous propose, à partir d’émouvants témoignages de militaires français, d’évoquer les valeurs éthiques portées par nos armées, valeurs spontanément transposables à d’autres environnements professionnels, dont ceux des personnes qui assisteront à cette présentation et qui pourront les évoquer s’ils le désirent.

Fév
26
mer
Guillaume le Gentil de la Galaisière, astronome malheureux, explorateur hors pair, conférence de Jacques Dufour @ Salle de la Gornière
Fév 26 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min
Mar
11
mer
La patrie en danger, conférence de Jean-Marie Augustin @ Salle de la Gornière
Mar 11 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min

La Patrie en danger, conférence de Jean-Marie Augustin

Les enrôlements de volontaires en 1792 (détails) d’après Vinchon par Mr Cartier, hôtel de ville de Châtellerault (photo DL).

La Patrie, définie par Voltaire comme l’endroit « où l’on vit heureux », est envisagée par les révolutionnaires de 1789 comme un espace de liberté et de progrès. C’est la terre des droits de l’homme, avec pour ambition de réaliser le bonheur commun de ses habitants. En 1792, quand est proclamée « la Patrie en danger », le terme commence à prendre une autre signification, celle du pays natal qu’il faut défendre à tout prix. Dès lors, le terme évolue vers des formes de nationalisme qui se manifestent après la guerre de 1870 dans l’idée de « Revanche » et dans les prises de position des Ligues de droite contre Dreyfus. Le nationalisme facteur d’exclusion de tout ce qui n’est pas français, est aux antipodes du patriotisme, d’où une certaine ambiguïté durant la Seconde guerre mondiale. Le régime de Vichy dont la devise est « Travail, Famille, Patrie » est nationaliste, tandis que la Résistance porte les valeurs d’un patriotisme vrai, tourné vers une démocratie économique et sociale.

 

Mar
25
mer
Les découvertes de l’Amérique avant Christophe Colomb, conférence de Jean-Mary Couderc @ Salle de la Gornière
Mar 25 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min
Avr
8
mer
Les nouvelles routes de la soie, conférence de Claude Chancel @ Salle de la Gornière
Avr 8 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min
Avr
22
mer
L’observatoire spatial en rayons X Athena et son spectromètre X-IFU, conférence de Didier Barret @ Salle de la Gornière
Avr 22 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min
Mai
13
mer
Jomini, le devin de Napoléon, conférence de Bernard Pénisson @ Salle de la Gornière
Mai 13 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min
Mai
27
mer
Vers un effondrement de nos sociétés modernes ? conférence de Pierre-Yves Longaretti @ Salle de la Gornière
Mai 27 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min
Juin
10
mer
Chinon et les ducs de Richelieu, conférence de Marie-Pierre Terrien @ Salle de la Gornière
Juin 10 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min
error: Content is protected !!